Le vide est plein, par Sahra Le Clerc

c2cc4bb9dca1b782f83eb540212abdbe

Par Sahra Leclerc

Energie : Le vide est plein de force, d’énergie et de potentialité pure !

Selon le physicien John Wheeler, « Tout ce que nous connaissons aujourd’hui, trouve son origine dans un océan infini d’énergie qui a l’apparence du néant. » Notre sens commun nous amène à porter un regard perplexe sur le vide. Il est souvent dit que la Nature n’aime pas le vide et pourtant, elle en est principalement constituée puisque la masse des atomes est concentré dans de minuscules noyaux. Mais cette appréhension du vide comme quelque chose qui se rapprocherait de l’antimatière ou du rien est d’apparence trompeuse.

Il nous apparaît, selon notre regard d’être humain, que nous ayons jugé le néant sur son apparence et non sur sa force. Nous pensions que cette « distance » entre les concentrations d’énergie qui forment la matière, était dépourvue de force. Et pourtant, la physique quantique apporte un regard autre sur cette apparente vacuité de l’univers.

Le rayonnement du point zéro

Afin de créer un « vide absolu », dépourvu de toute matière et de tout rayonnement électromagnétique d’origine thermique, les chercheurs ont refroidis un espace jusqu’au zéro absolu (-273,15°C). Cependant, ce point zéro continue de rayonner malgré l’absence totale de matière et de chaleur. Autrement dit, tous les espaces de l’Univers qui comportent les mêmes caractéristiques de ce « vide absolu », sont en fait en rayonnement permanent depuis son origine. Ce rayonnement est à l’ origine de toute création dans l’Univers, et dispose donc d’une force inimaginable, en perpétuel mouvement, permettant à tout instant de faire jaillir la Lumière de ce que nous appelons le vide.

L’Univers est un océan d’énergie créatrice

Le vide est plein ! Il constitue une source inépuisable d’énergie et de force créatrice. Dans l’inconscient collectif humain, le vide est souvent associé au manque de quelque chose ou à l’absence, comme en témoignent les expressions « vide de sens », ou « je suis vidée », exprimant alors la raréfaction d’énergie dans notre corps. Et pourtant, cette utilisation du champ sémantique lié au vide nous induit en erreur et nous maintien dans la croyance que le vide est vide. Et pourtant ce vide apparent est la force créatrice qui est à l’origine de la manifestation énergétique et physique de notre planète, des étoiles, de la voie lactée, de votre chat ou de votre déjeuné.

Le vide est l’état de potentialité pure

La philosophie orientale, particulièrement l’approche des enseignements bouddhistes, amène une compréhension du vide comme état de potentialité pure. Selon certaines écoles, la véritable nature de toute chose n’est ni existante, ni non-existante. Elle est en latence, en potentialité. Cette approche souvent considérée comme conceptuelle car difficilement abordable dans la matière, s’accorde avec l’état de latence qui précède toute création de l’Univers, dans cet infini rayonnement du vide. La physique des particules soutient cette approche puisque les particules subatomiques, élément primordial à la matière, semble osciller entre l’existence et la non-existence. Et ce serait dans cet état précis, que siègerait la potentialité pure. Si l’on regarde au-delà de l’apparence de l’Univers, nous pouvons y voir la source infinie d’énergie et de potentialité.

Comment appréhender cette approche dans notre vie, les pieds sur Terre ? 

Il est important de garder à l’esprit que tout concept validé et nourrit par notre pensée collective occidentale, peut être remis en question. Nous fuyons ce qui s’approche du vide, du rien. Nous tentons de fuir notre propre  vide intérieur en cherchant la distraction, le bruit et l’abondance de matière. C’est pour cela que nous sommes si enclins à chercher satisfaction  et contentement dans l’acquisition d’objets, car nous remplissons notre environnement et cela est rassurant pour nous. Mais en tournant le dos à ce qui peut apparaître comme angoissant, ce vide intérieur, nous fermons la porte à des forces créatrices. Alors, peut être que nous pourrions, à notre mesure, commencer à distiller l’idée que nous ne sommes pas vides mais plein de force créatrice. Nous pourrions alors commencer à sentir en nous cette force créatrice en mouvement perpétuel et lui apporter notre gratitude. Il existe en chaque chose un potentiel infini, et selon le regard que nous portons dessus, nous permettons sa manifestation ou non.

Commençons par voir en chacun de nous, notre conjoint, notre enfant, notre voisin ou même un inconnu, son potentiel infini. En reconnaissant l’existence de ce potentiel, nous aidons à sa manifestation dans notre réalité. Aimez ce vide qui rayonne dans l’éternité, de lui jaillit la Lumière.

No comments yet.

Laisser un commentaire